5ème étape

Bonjour les enfants et les enseignants,

Je suis étonné de voir que mon message précédent ait si bien passé, malgré la difficulté du travail !

Les points les plus importants sont l’ambiance extérieure et intérieure, la lumière et la couleur. Vous avez respecté la ligne d’horizon, ce qui est loin (arrière-plan) est plus petit que ce qui est près (premier plan).
Tous ces points sont compris et c’est le plus important… Malgré quelques maladresses, certains dessins sont très poétiques et la force du décor est bien là…

Je ne regrette pas de vous avoir transmis ce sujet difficile, mais tellement important pour une bande-dessinée. La force du décor et de tous ces petits détails invite le lecteur à entrer dans l’histoire.

Surtout n’oubliez pas cet atelier 4, il va vous être très utile pour réaliser votre bande-dessinée.

Voici la vidéo qui va vous expliquer votre 5ème atelier : la création d’une BD.

Pour le scénario de votre BD, appuyez-vous vraiment sur le gaufrier que je vous donne, avec les 6 images à bien remplir.

Ensuite, laissez-vous aller et faites jouer les images. N’oubliez pas la force du décor, du
personnage et de ses émotions. Pensez à vous approcher très près du personnage (gros plan, expressions, atelier 2) pour ses émotions et très loin de lui pour que le lecteur voie bien le lieu (plan d’ensemble, atelier 4) et que l’on voie les personnages des pieds à la tête (plan moyen, atelier 1), pour que le lecteur ait du plaisir à voir bouger le personnage en entier, à regarder ses habits ou si c’est un animal (atelier 3 ) à voir son corps.

L’atelier qui nous manque, ce serait l’atelier du dialogue ou de l’onomatopée… Mais ne me demandez pas pourquoi, j’ai comme une intuition et je fais confiance aux enfants pour ça !

Et oui, il faudra penser à une chute, une fin, une petite morale, le fameux « et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ».
C’est notre culture, à nous les humains. A la fin, nous avons besoin d’une petite leçon
philosophique, une petite morale, une ritournelle pour nous aider à tourner la page, afin de finir le livre sans être trop triste, et de pouvoir imaginer une suite dans notre tête…
Rares sont les histoires jeunesse qui se terminent mal, car elles sont considérées à juste titre immorale. Les histoires que l’on raconte aux enfants doivent consoler, réconforter, rassurer et rendre plus fort. Elles ne doivent pas faire peur… Je parle de la fin, car au milieu de l’histoire, la peur doit être là, elle est même nécessaire.

Le plan est généralement celui-ci :
Plan de situation : le héros est tranquille
Plan de mouvement : le héros est contrarié, il a peur, avec le lecteur, bien entendu (gros danger)
Plan de rééquilibre : la situation de départ a bougé, mais le héros est toujours là, plus fort, car il a traversé une épreuve (labeur). Il s’est souvent fait un copain ! C’est la chute!

Après, il y a plusieurs types d’histoires qui respectent bien souvent les mêmes trois phases : des histoires humoristiques, des histoires poétiques, des histoires réalistes, voire historiques, des histoires scientifiques où l’on apprend quelque chose, une recette, une leçon de chimie, de bricolage ou de jardinage …

Et puis voilà, il faut vous lancer ! Je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle aventure !

Yann Dégruel



Image offerte par Yann :

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir dans la réalisation d’une BD. Malheureusement le site ne permettra pas d’accueillir tous vos travaux. Nous vous proposons d’envoyer d’ici au 8 juin, l’une ou l’autre image d’une case que vous aurez à cœur de partager. N’oubliez pas que les images ne doivent pas excéder 100 Ko.

8 réflexions au sujet de « 5ème étape »

  1. Cher Yann Dégruel,

    Nous avons eu un immense plaisir à partager ces 5 fabuleux ateliers avec toi! Tu nous as donné tellement de pistes et de techniques pour faire de la BD que nous n’avons pu mettre en pratique qu’une toute petite partie de tout cela! La fin d’année est très chargée, mais nous avons réussi à publier deux œuvres encore modestes, mais qui mettent en avant tout ce qui a été appris! Bonne continuation dans ta vie d’artiste et d’écrivain et au plaisir qui sait de te rencontrer un jour en vrai lors d’un salon du livre ou ailleurs!

    Nous t’embrassons

    Toute la classe de 8P de Chêne-Bougeries
    File: Document1.pdf
    File: Document2.pdf

  2. Bonjour M. Dégruel,
    Nous vous remercions très sincèrement pour tous vos efforts de présentation au cours des 5 ateliers d’écriture de cette BDL 17-18. Vos commentaires positifs ont encouragé les élèves sur le chemin de la création.
    Voici quelques exemples de leurs travaux du dernier atelier: deux couvertures (de Daria et de Lukas), deux planches (de Veronika et de Timothée), puis trois vignettes d’Artem, de Luca et de Thibault.
    Nous vous souhaitons une bonne suite et un bel été 2018.
    Meilleures salutations.
    Classe de 7P-8P de l’école de Vésenaz. (M. Michela)
    File: CouvertureDaria-1.bmp

  3. Bonjour,

    nous voici arrivés à la fin de cette belle aventure. Nous vous remercions pour toutes ces vidéos. Nous avons pris beaucoup de plaisir à réaliser les travaux demandés et avons reçu de précieux conseils.
    C’est juste dommage que nous ne puissions pas partager nos productions.

    Un tout grand merci à Yann Dégruel et à la Bataille des Livres d’avoir pu prendre part à cette expérience enrichissante.

    Un tout grand bravo aux autres classes et un bel été à tous.

    La classe 6H d’Haute-Nendaz
    File: exemple1.pdf

  4. Bonjour Yann Dégruel,

    Bonjour Yann Dégruel,

    Maintenant on sait dessiner des B.D. à la maison et faire des dessins avec des perspectives. Et grâce à toi on sait faire des lignes d’horizon.
    Nous avons adoré votre visite dans notre classe.
    On a eu beaucoup de plaisir avec ce cours de dessin.

    Bonnes salutations de la part de la classe 6 FR 321 de Bellevue à la Chaux-de-Fonds

Laisser un commentaire