4ème étape

Seules les classes inscrites aux ateliers pourront poster leur réponse.

Vous pouvez télécharger la 4ème mission complète en PDF ici.

Mes chers jeunes auteurs de l’atelier d’écriture,

Quel plaisir j’ai pris cette fois encore à lire vos textes !

Bravo ! Vous pouvez être fiers de vous.

Vos enquêtes sont bien menées et vos dénouements sont parfois inattendus. Très beau travail !

Allez lire les histoires des autres classes, vous serez surpris de toutes les idées qui ont germé pendant notre atelier.

C’est d’une grande richesse.

Vos intrigues sont toutes différentes, vos manières d’écrire aussi. Je me suis régalée.

Ally Potter a eu des émotions fortes mais elle est saine et sauve. Tout est bien qui finit bien. Sauf pour les coupables qui seront punis, évidement 

Nous allons maintenant passer à la dernière étape : tout boucler. Jusqu’au point final.

Car il faut savoir finir une histoire et clôturer un atelier.

Pour pouvoir ensuite recommencer si vous en avez envie

Je vais vous donner plusieurs missions. Ce ne sont que des propositions pour vous guider dans votre écriture, sentez-vous très libres de suivre mes conseils ou non.

Vous êtes les capitaines de votre histoire !

Mission 1 « finir votre histoire »

Certaines classes l’ont déjà fait, d’autres pas encore, peu importe, chaque histoire a son rythme, son tempo.

C’est la cinquième étape du schéma narratif : la situation finale

Comment finir :

– il faut retrouver Ally Potter et expliquer au lecteur ce qui lui est arrivé.

– je vous propose ensuite de terminer sur une belle scène finale, joyeuse, agréable, qui réunit nos personnages. Au choix : une fête, un diner, un pique-nique, une sortie à la fête foraine, une randonnée, un tournage d’un épisode, ou autre chose. Je suis certaine que vous aurez de belles idées. Et si pour remercier ses sauveurs, Ally proposait à nos héros un petit rôle dans un prochain épisode ? Si vous voulez montrer que le temps a passé entre la fin de l’enquête et votre jolie scène finale, vous pouvez préciser : « trois jours plus tard… » (ou semaines, mois…). Une sorte d’épilogue. Qu’est ce qui peut faire sentir à votre lecteur que la scène est joyeuse : des rires, des chants, une fête, un repas, les personnages doivent être heureux.

Vous pouvez même créer une chanson si vous en avez envie.

Mission 2 «  bien relire votre texte »

C’est une phase importante du travail de l’auteur.

C’est le moment d’améliorer ce qui peut l’être : chassez les répétitions, jouez avec les synonymes, vérifiez que vous n’avez pas fait d’erreur dans les noms des personnages et des lieux, vérifiez que vous avez mis des tirets devant chaque dialogue, unifiez la temporalité (texte au passé ou au présent ?). Chapitre ou pas, à vous de décider, les deux sont possibles. Avec des titres aux chapitres si vous le souhaitez. À vous de voir, vous êtes libres.

Faites aussi la chasse aux fautes d’orthographe. Faites de votre mieux et demandez à votre professeur de vous aider.

Mission 3 «  choisir un titre »

Vous devez donner un nom à votre histoire.

Voilà la technique que j’utilise dans mes ateliers d’écriture en présentiel pour aider mes auteurs en herbe à choisir un titre.

Chaque élève note deux ou trois titres dans son cahier. Pas plus. Ensuite, on recopie tous ces titres au tableau en les numérotant. Puis on vote, en trois tours. Premier tour, chacun votre pour ses trois titres préférés (ex : 3, 12, 14). Puis on dépouille et on ne garde au tableau que les titres qui ont eu le plus de voix (6 titres max). Second tour : on vote une deuxième fois pour ses deux titres préférés (ex 4, 6), qui ne sont pas forcément les mêmes que la première fois. On dépouille et cette fois on ne garde que les deux titres qui ont obtenu le plus de votes. Et on vote une dernière fois. Une seule voix cette fois. Le titre final est ainsi le choix de toute la classe.

Quelques conseils : un titre doit être court, cohérent avec l’histoire et donner envie au lecteur de lire.

Mission 4 «  4ème de couverture »

C’est le texte qui figure au dos des livres. C’est une sorte de résumé qui ne dévoile pas les secrets de l’histoire. C’est tout un art, il faut donner envie au lecteur de plonger dans le livre sans lui en dire trop.

N’oubliez pas de faire la liste des auteurs.

À vous de jouer.

Mission 5 «  les illustrations »

Il vous faut une illustration pour la couverture et des illustrations pour l’intérieur du roman. Voici ma méthode : identifiez quelques scènes que vous voulez illustrer. Faites des groupes répartis par scène. Votez ensuite pour une illustration de chaque scène. D’autres peuvent faire de portraits des personnages, un petit dessin qui sépare chaque scène ou chapitre, un chien, un détail… Vous insèrerez ces illustrations dans le texte, à l’emplacement que vous souhaitez.

J’ai déjà vu quelques illustrations époustouflantes.

Mission 6 «  partagez votre histoire »

Votre histoire est finie. Le mot « FIN » est écrit. Vous avez un beau titre. Vous pouvez être fiers de vous.

Maintenant je vous propose d’aller lire à voix haute votre histoire. Dans les autres classes.

Entrainez-vous à la lecture, répartissez-vous le texte.

Et invitez les autres classes à venir écouter votre histoire.

À vous de jouer !

Je suis impatiente de voir ce que vous allez imaginer !

Pour la prochaine fois, pouvez-vous publier le texte entier sur la page de la Bataille des livres ? Du titre au mot fin. Ce sera plus agréable pour moi de tout lire d’un seul jet.

Bon courage pour cette dernière étape.

Dernier point : pour ceux qui m’ont demandé la liste des romans que j’ai déjà publiés, vous trouverez tout sur mon site : http://www.veroniquedelamarre.fr/

Un grand merci à ceux qui en ont déjà lus.

Quand les restrictions de déplacement seront levées, peut-être pourrons-nous organiser une rencontre en vrai dans vos classes, qui sait ?

Bises,
Véronique

Véronique Delamarre Bellégo attend avec impatience vos travaux pour le vendredi 14 mai.

Laisser un commentaire