3ème étape

Seules les classes inscrites aux ateliers pourront poster leur réponse.

Vous pouvez télécharger la mission complète en PDF ici.

Bonjour à toutes et à tous !

Comment allez-vous les apprentis poètes ?

Est-ce qu’il y a des vacances d’hiver en Suisse ? En France, c’est pour bientôt ! Je vais partir skier quelques jours avec ma famille entre deux livres à écrire. Vivement la neige, la glisse, le soleil… et la fondue au fromage, miam !

Mes petits amis, j’ai une foultitude de choses à vous dire !

❶ Pour commencer, un IMMENSE BRAVO !!! J’ai adoré vos haïkus… vous avez réussi à créer des ambiances formidables, en trois lignes seulement. Quelle prouesse ! En lisant vos poèmes, j’ai ressenti de belles émotions, de jolies sensations… vous m’avez plongée en pleine nature au cœur des saisons. C’était doux, joyeux, intense ! MERCI !

❷ Cancan m’a dit de vous faire de gros bécots (des bisous) à tous ! Alors tendez-moi vos joues que je vous embrasse !
Il était super fier de porter vos messages pleins de belles images à Elzinana ! Savez-vous que pour lui, vos poèmes sont les plus précieux des trésors ?
Après un petit bain dans l’océan Indien, il se sentait en pleine forme, alors il a composé ce haïku, rien que pour vous :

❸ Cancan est rentré de mission hier, les plumes toutes gelées, l’œil vif, et la goutte au nez (un petit rhume, je l’ai déjà soigné) et devinez ce qu’il nous a rapporté !
Vous avez trouvé ?
Un parchemin, bien sûr… une lettre de la belle, de l’unique, de la drolatique :

ELZINANA !

Quelle idée géniale ! Elle est trop forte, notre Elzinana !

Moi aussi, j’ai une idée :

Il lui faudra 8 enveloppes pour envoyer vos poèmes aux responsables des ministères en charge de l’écologie des 8 pays qui participent à la BDL.
Alors je me disais, que si chaque classe décorait 2 grandes enveloppes et me les envoyait en France (ou me les faisait passer par la Bataille des Livres), je pourrai demander à Cancan de les remettre à Elzinana après notre 4ème atelier du mois de mai !
Ce serait votre cadeau surprise à notre lointaine amie ! Et ce serait très joli sur la pile de courriers tristes des ministres !
Nous sommes en février, ça vous laisse un peu de temps pour les fabriquer…
Pourrez-vous me dire si vous êtes d’accord avec ma proposition sur notre messagerie BDL ?

En attendant, je vous propose de vous amuser tous ensemble à inventer des comptines… en rimes !

Voici votre troisième mission poétique 100% BIO, 100% ÉCOLO !

Écrire une Créacomptine, c’est facile !
Mais… qu’est-ce que c’est ?

Tout simplement une comptine, une formulette en rimes, rigolote et poétique, à chanter ou à dire d’une voix mélodieuse… le ton est moins scandé qu’avec le slam, c’est plutôt comme une petite histoire rythmée que l’on raconte.

Étape 1 : aménagement de la classe et distribution des rôles !

Eh oui ! Pour cet atelier trèèès particulier, la classe doit être préparée à l’avance.
Le plus pratique c’est de tout chambouler la veille de l’atelier Créacomptine.
Pour cet atelier :

– Les élèves seront répartis en 4 groupes.

   -> Aménager 4 îlots de bureaux. Chaque îlot porte un nom :

        Îlot 1 : groupe « décor »
        Îlot 2 : groupe « image »
        Îlot 3 : groupe « caractère »
        Îlot 4 : groupe « action »

  -> Répartir à l’avance les élèves dans chaque groupe. Le jour de l’atelier Créacomptine, chacun sait déjà à quel groupe il appartient.

– Dans chaque groupe, désigner à l’avance :

-> Un(e) secrétaire : chargé(e) d’écrire les idées lancées au fur et à mesure par les membres de son groupe. (Plusieurs secrétaires peuvent être désigné(e)s pour se relier.)
Le (ou la) secrétaire écrit vite, n’est pas obsédé(e) par l’orthographe (il s’agit d’une prise de note instantanée et rapide, pas d’une dictée), est calme, cool et pas stressé(e) !

-> Un(e) lecteur(ctrice) : chargé(e) de lire la production définitive de son groupe à l’issue du temps d’écriture collective.
Le lecteur ou la lectrice a une voix posée, claire et sonore. Il ou elle aime lire en public.

Étape 2 (facultative) : Jeu collectif avant d’écrire la Créacomptine 

Entraînez-vous à faire quelques rimes !
Nous avons 5 sorcières/sorciers: Maraba, Miribi, Murubu, Morobo et Mérébé. (Ce sont des noms de filles comme de garçons, à vous de choisir !)
Chacun(e) met dans sa potion des mots qui riment en a, i, u, o, et é.
Fermez les yeux… chut… Réfléchissez.
Dans sa tête chacun de vous pense qu’il est l’un(e) de ces sorciers.ères et trouve un mot en a, i, u, o, et, é qu’il va pouvoir ajouter dans la potion magique de la classe.
Quand votre enseignant(e) dit « Clignotez ! », vous ouvrez les yeux.
Quand votre enseignant(e) dit « Potionnez ! », vous prononcez chacun votre tour, votre mot en a, i, u, o, ou é !
Attention : il faut aller le plus vite possible, ne pas se tromper, et trouver des mots rigolos pour une potion originale !

Étape 3 : Recherchez collectivement le nom d’un personnage écolo qui sera le héros de votre Créacomptine.

Décidez aussi s’il s’agit d’un(e) humain(e), d’un oiseau, d’un autre animal, ou d’un végétal…  

Par exemple : Les CE2 d’une école de Buellas, en France, ont choisi un personnage féminin, une « patate », qu’ils ont appelée « Miss Terre ».
Attention : À ce stade, ne décrivez pas physiquement le personnage, ni ce qu’il fait, ni ce qu’il dit, ni où il vit… décidez seulement de son nom et de « l’espèce » à laquelle il appartient.

Étape 4 : Chacun dans son îlot, c’est parti pour créer !

Conseils :

Lors de cette étape, vous allez travailler en groupe.
Le plus simple pour que vos oreilles n’explosent pas au bout de 5 minutes, c’est de chuchoter.
Essayez de vous écouter les uns les autres, faites attention à votre secrétaire qui va écrire et organiser tout ce que vous allez dire. Ne vous fâchez pas si votre idée n’est pas retenue par le groupe.
Votre enseignant(e) encadre les groupes tour à tour et apporte son aide si besoin.

Pour prendre vie, le personnage que vous avez choisi dans l’étape 3 doit être « complet » !
C’est pourquoi vous êtes répartis dans des groupes.
Quand vous écrirez, pensez « écologie » que ce soit pour le look, pour les actions, pour le décor et même pour le caractère du personnage que vous avez choisi dans l’étape 3.
Privilégiez les phrases courtes. Vous pouvez créer plus de deux phrases si vous avez beaucoup d’idées.
Pensez aux rimes !

Voici le rôle de chaque groupe :

-> Le groupe « image » : est chargé de trouver deux phrases rimées qui décriront physiquement le personnage. (Sa couleur, ses habits, ses yeux, son bec, ses plumes ou ses poils ( !) ses dents… Grand ? Petit ? Gros ou maigre ? etc.)
Attention : Ce groupe ne s’occupe ni du caractère, ni du décor, ni de ce que fait le personnage. Uniquement du physique.

-> Le groupe « caractère » : est chargé de trouver deux phrases rimées qui décriront le caractère du personnage (Gentil ou ronchon ? Drôle, peureux, coquin ? etc. – il peut avoir peur et être courageux… s’il a peur, de quoi a-t-il peur ? ; s’il rigole tout le temps, qu’est-ce qui le fait rire ?)
Attention : Ce groupe ne s’occupe ni du physique, ni du décor, ni de ce que fait le personnage. Uniquement du caractère.

-> Le groupe « décor » : est chargé de trouver deux phrases rimées qui décriront un environnement, un décor où faire évoluer le personnage. (Forêt, tanière, jardin, igloo, chambre, ville ? etc.)
Attention : Ce groupe ne s’occupe ni du physique, ni du caractère, ni de ce que fait le personnage. Uniquement du décor.

-> Le groupe « action » : est chargé de trouver deux phrases rimées qui décriront une ou plusieurs actions que fera le personnage. (Il mange, dort, se promène, plante, arrose, jongle ? Comment ? Avec quoi ? etc.)
Attention : Ce groupe ne s’occupe ni du physique, ni du caractère, ni du décor. Uniquement de ce que fait le personnage.

Étape 5 : Mise en commun des phrases créées par les quatre groupes.

  1. Les lecteurs de chaque groupe lisent à haute voix les deux phrases (ou +) crées par leur groupe et écrites par leur secrétaire.
  2. L’enseignant(e) recopie ces phrases au tableau.
  3. Vous décidez collectivement de mettre les phrases « décor » avant les phrases « physique », les phrases « caractère » après les phrases « action », etc.
  4. Vous lisez collectivement à haute voix votre Créacomptine et vous supprimez les mots en trop, vous en ajoutez, pour que tout soit joli et coule comme un ruisseau quand vous lisez. (Vous mettez en forme, trouvez des mots de liaison, une ponctuation, etc.)
  5. Vous choisissez un titre !
  6. (facultatif) Vous illustrez votre Créacomptine.

On obtient souvent des Créacomptines amusantes et très poétiques, comme celle-ci, écrite par les enfants de CE1, d’une école à Nantes (France) (le thème n’était pas l’écologie, comme pour vous, mais le loup… pourtant, elle a de petits accents « écolos » !) 
Vous pouvez vous amuser à retrouver les phrases créées par chaque groupe :

Le loup Patouille

C’est un loup vert avec un gros nez,
Des chaussures pleines de terre et un tablier.
Très colérique mais pas méchant,
Il gronde beaucoup, mais rit souvent.
Sur le parking de la ville
Plein de motos et d’automobiles,
Il peint des fleurs des champs, des papillons,
Des chaperons et des petits cochons.

Amusez-vous bien !
Bisous doux et bel hiver à vous !
Cécile

Cécile Alix vous invite à poursuivre vos créations su le thème de l’écologie : des Créacomptines que nous nous réjouissons de découvrir d’ici au 20 mars.

Laisser un commentaire