4ème étape

Seules les classes inscrites aux ateliers pourront poster leur réponse.

Vous pouvez télécharger la mission complète en PDF ici.

Bonjour à vous, mes chères plumes en herbe !

J’ai été vraiment heureuse de découvrir vos réponses suite à la troisième mission de Tikou, compte tenu des circonstances qui sont vraiment étranges, chez vous comme chez moi. Ce confinement qui nous oblige à rester chez nous, à ne profiter du soleil et du dehors que du dedans…

Ma blanche colombe, 1937, le bombardement de Guernica, illustrations Sophie Daxhelet, éditions Kilowatt

Cette frontière obligée que sont devenus nos maisons et nos appartements, il faut redoubler d’imagination pour la franchir, pour l’abolir ! Heureusement qu’avec l’écriture et les histoires, la lecture et les romans, nous pouvons nous mettre à l’abri tout en nous projetant dans toutes sortes d’univers ! J’espère que vous profitez de ce temps de pause pour partir à l’abordage vers de multiples contrées inventées, qu’elles soient de science-fiction, d’anticipation ou même d’ici, tant qu’elles vous entraînent ailleurs ! Elles ont ce pouvoir magique inimitable de nous ouvrir les portes de mondes plus merveilleux les uns que les autres ! D’ailleurs en vous lisant, c’est exactement ce que j’ai ressenti : vous vous affranchissez des lourdeurs qui nous freinent pour réaliser de grandes choses. Ce que vous avez proposé à Tikou pour lui venir en aide m’a particulièrement touchée ! D’abord parce que son statut de « déchet intelligent » ne vous a pas arrêté. Au contraire, ils vous a permis de vous surpasser et les idées que vous avancez pour le sortir d’affaire sont tout simplement géniales. Ensuite et surtout parce qu’aucun de vous ne l’a abandonné : que Tikou serve d’exemple pour l’avenir, que vous lui offriez l’hospitalité chez vous, ou que vous lui proposiez de rejoindre un autre continent… tous, vous lui permettez de croire en un avenir possible et heureux.

Cette solidarité dont vous faîtes preuve est tout bonnement extraordinaire et représente exactement ce dont nous avons besoin aujourd’hui. Lorsque le monde tremble sur ses bases, lorsque son futur s’écrit en pointillé, c’est ensemble que nous devons faire front, non en cherchant un coupable ou un bouc émissaire. Aller de l’avant, collectivement : voilà la solution que vous préconisez ! Et c’est la meilleure de tous les temps !

Que ce soit par bateau, par avion, par hélicoptère, par pouvoirs magiques ou même à dos de licorne, vous allez sortir Tikou de son marasme ! Pour venir à bout de son continent, les solutions envisagées sont également dignes des plus grands savants : grâce au travail des laboratoires, des militaires, des filets, des Pokemons et autres Bob l’éponge, l’océan de plastiques sera éliminé, radié, brûlé, aspiré dans les airs ! De quoi débarrasser l’onde de ce fléau pollueur ! Des idées à proposer aux plus grands penseurs et scientifiques de notre temps pour pouvoir nous tourner de nouveau vers demain avec confiance !

Passage secret, illustrations Chiara Arsego, éditions Les p’tits bérêts

Mais il temps de découvrir ce que Tikou a pensé de votre courrier… à moins qu’il ne soit déjà passé à l’étape d’après ! Je vous laisse la surprise !

Mon très, très cher ami

Je n’ai de cesse de penser à ton intervention ! Celle qui m’a sauvé la vie et redonné l’espoir à la planète. Comment tu as fait, quelles forces tu as convoquées, quelles ressources tu as déployées… je ne saurai le dire exactement. Ce que j’ai vu avec ce qui me sert d’yeux, ce que j’ai entendu avec ce qui me sert d’oreilles, ce que j’ai senti avec ce qui me sert de corps est assez indescriptible. Pourtant je vais essayer, car je te dois bien ça : raconter pour que tu te souviennes, pour que ma lettre serve de preuve à tous ceux qui viendront après toi dans la grande chaîne de la vie.

C’est une armée qui est apparue à l’horizon. Une armée très hétéroclite, constituée d’embarcations de toutes sortes. A bord, il y avait de petites silhouettes qui gesticulaient. En s’approchant j’ai compris qu’il s’agissait d’enfants ! D’enfants de toutes taille, de toutes origines, de toutes couleurs. Ils criaient, ils m’appelaient, moi, Tikou ! Tu avais passé le mot ! À tous tes amis et aux amis de tes amis ! Un téléphone arabe et du bouche à oreille qui avaient fonctionné au-delà de toutes espérances. Les bateaux, planches à voiles, canoës, caravelles, pédalos, matelas gonflables, engins motorisés ou à rames s’étaient donné rendez-vous pour venir à ma rencontre ! Ils se sont dispersés pour encercler mon continent. C’était si impressionnant ! Vous étiez si nombreux ! C’était inimaginable ! Et pourtant vous étiez là, face à ma terre de bric et de broc, devant mon île monstrueuse. Prêts à l’affronter, à lui régler son compte ! Car vous avez sorti de sous vos gilets de sauvetage quantité d’instruments et d’outils dignes des plus grands savants fous. Et c’était bien de cela dont j’avais besoin, moi la créature de plastique, chose étrange qui ne devait son existence qu’au non respect de la nature par des humains irresponsables. Mais toi et tes amis vous étiez là pour me prouver le contraire, pour me prouver que vous étiez prêts à vous battre, pour me signifier qu’il n’y avait pas de fatalité ! Armés de vos « plastique-tiens-toi-bien », vous avez peu à peu débarrassé la mer des débris qui la défiguraient. Cela a pris du temps, beaucoup de temps. Six jours et cinq nuits exactement, mais vous n’avez pas flanché ! Vous vous êtes relayés, vous vous êtes remplacés, vous avez échangé vos « ramasse-déchets » jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un petit îlot au milieu de l’océan : moi ! Alors tu es venu, tu m’es apparu au milieu de tous mes sauveurs et tu m’a fait grimper à bord de ton canot. Ce n’était pas le plus gros, ce n’était pas le plus beau. Mais il était merveilleux, une vraie planche de salut. Nous sommes partis, escortés par ce jeune peuple soudé par la solidarité, les rires, la joie d’avoir réussi et l’envie de recommencer en mieux, de remettre le monde sur des rails plus sains, plus beaux ! J’étais bouleversé. Nous avons longuement navigué jusqu’à ce qu’on arrive sur ton île. Là, pas de déchets en vue, pas de plastique à l’horizon : tout était vert et parfumé.

Ta terre est la plus magnifique qu’on puisse rêver. Mais ce n’est pas là que tu as voulu m’accueillir, tu avais une bien meilleure idée !

Tu m’as conduit vers un ballon rouge, un immense ballon… Une montgolfière m’as tu expliqué.

C’est de là que je t’écris pour te remercier, toi et tes amis. Car bientôt, je vais repartir.  Car toi et tes amis avez pensé à tout ! Vous m’avez confié une mission ! Et quelle mission ! Quel rôle ! Quelle responsabilité ! J’en suis tout ému. Mon expérience servira d’exemple et je participerai à l’éducation des générations futures !

Je dois stopper-là ma lettre. Je te vois qui t’avance vers moi. C’est bientôt l’heure de mon nouveau départ !

Tu me souris et tu me libères.

Je quitte la mer pour rejoindre le ciel, je quitte le sol pour rejoindre les oiseaux ! Ma mission peut commencer !

Merci mon très, très cher ami, ce n’est qu’un au-revoir !

Voilà. Tikou a écrit sa dernière lettre. Il repart pour de nouvelles aventures. Il a été sauvé de la plus belle des façons et participera au sauvetage du monde par son exemple et son dévouement, grâce surtout à vous tous qui avez fait preuve de tant d’énergie solidaire, de tant d’imagination fabuleuse.

Grâce à cette mission que ses sauveurs lui ont confiée ! Mais quelle est-elle ? Avez-vous une idée de quoi il s’agit et de comment il pourra la mener à bien ? De quels outils il va avoir besoin ?

Comment Tikou, libéré de ses entraves, lancé au dessus de la terre, pourra-t-il aider la Terre, les hommes et les femmes qui la peuplent ? C’est votre dernière mission à vous : imaginer la sienne, dans les airs, ou pas, à bord de cette Montgolfière pour se déplacer ! Vous pouvez aussi imaginer sa nacelle, ce qu’elle contient, comment il s’y informe, comment il y vit…

A vous de jouer ! Encore mille mercis et mille bravos ! Et n’oubliez pas de lever la tête de temps en temps… Peut-être verrez-vous passer un grand ballon rouge avec un petit bonhomme à l’intérieur !

Passage secret, illustrations Chiara Arsego, éditions Les p’tits bérêts

Sur ce je vous embrasse, mes chères plumes en herbe et vous laisse à vos lectures ! A bientôt !

Voici la 4ème mission d’Anne Loyer. Un peu énigmatique… Que va réaliser Tikou pour notre planète ? A chacun de l’imaginer.
Une mission que chaque élève peut faire seul. Les enseignants donneront les consignes pour le renvoi.
Nous nous réjouissons de découvrir toutes vos idées d’ici le 15 mai.

28 réflexions sur « 4ème étape »

    • Bonjour Marielle,

      Quelle belle lettre ! Elle sonne comme un poème, fredonne comme une chanson, respire comme l’espoir ! Tes mots sont beaux et offre tout le courage du monde à notre cher Tikou ! Son voyage bercé par tes phrases sera forcément merveilleux, direction le meilleur ! Merci infiniment pour lui ! Merci d’avoir suivi et accompagné cette écriture collective jusqu’au bout et de lui ouvrir le plus grand des avenirs !
      Je t’embrasse !!
      Anne

    • Bonjour Mila,

      Quel beau ballon rouge as-tu dessiné ! Et ce petit bonhomme à l’intérieur ? C’est Tikou ? Quel plaisir de le découvrir sous ton pinceau ! J’adore la mission que tu lui confies : raconter encore et encore pour mieux se souvenir et éviter de répéter les mêmes erreurs ! Et puis ton idée de traduire le texte à la fois si évidente et si nécessaire ! Je sens que Tikou ne va pas s’ennuyer et je suis sûre qu’il reviendra te conter ses aventures autour de la planète !! Merci pour lui, merci d’avoir participer jusqu’au bout à ce roman épistolaire !!
      Je t’embrasse
      Anne

    • Chère Nora,

      Waouh !! Cette nacelle à trois étages est absolument géniale ! Confort, agrément, praticité : tu as pensé à tout pour que Tikou et le compagnon que tu lui offres (quel beau geste !) ne manquent de rien ! On a très envie de les rejoindre, de faire un bout de chemin avec eux pour profiter de ce voyage de luxe ! Je pense que cette poudre de perlimpinpin leur sera bien utile, Quant à ton cornet à pensées il est tout simplement formidable (déjà en tant que mot c’est très joli mais en tant qu’invention c’est très ingénieux). Le voilà paré pour l’aventure notre cher Tikou ! Il n’a plus qu’à se laisser pousser par le vent pour répandre ses bonnes intentions et lutter contre Superconso ! J’espère qu’il donnera vite de ses nouvelles !
      Un immense merci à toi d’avoir si bien su « l’armer » (pacifiquement et intelligemment) pour sa grande mission !
      Je t’embrasse
      Anne

    • Bonjour Alessandro,

      Merci mille fois pour cette belle lettre et ce si beau coffre où notre cher Tikou pourra trouver refuge. Ton idée d’utiliser la force terrestre, le magma en fusion, pour se débarrasser des déchets est un beau pied de nez à ceux qui ne cherchent qu’à la détruire ! Tes tours ramassent déchets ont du travail en perspective ! Mais, grâce à toi et à ta créativité, elles sont prêtes à rentrer en action. Et puis tu as même pensé à divertir Tikou pendant ses longues heures de confinement à venir ! Merci pour lui, merci d’avoir suivi jusqu’au bout et d’avoir si bien accompagné ses rendez-vous d’écriture !
      Je t’embrasse
      Anne

    • Cher Elton,

      J’ai été ravie moi aussi de te connaître grâce aux super lettres envoyées à notre ami Tikou ! Ce voyage imaginatif à travers la terre a été une grande aventure littéraire que nous avons partagée ! Je te remercie pour cette dernière missive ! Et crois bien que Tikou saura l’apprécier !
      Bonne continuation à toi
      Bisous
      Anne

    • Cher Benjamin,

      Quelle mission que voilà ! Tu envoies notre petit Tikou dans l’espace ! C’est vrai que le travail ne s’arrêtera pas à la planète bleue, et qu’il faudra certainement partager tout ce que nous avons appris ici, mettre en garde d’autres peuples, intergalactiques même, pourquoi pas ? Tu vois grand, tu vois loin ! Je suis sûre que Tikou saura être à la hauteur de la tache que tu lui confies !! Merci pour cette grande marque de confiance ! et merci encore pour ta participation à ce beau projet !
      Belle continuation à toi Benjamin et à bientôt peut-être ici ou sur une autre étoile !
      Je t’embrasse
      Anne

  1. Mille mercis Anne de vos réponses individualisées…
    Je sais que les enfants apprécient infiniment vos encouragements et votre élan positif
    Sandrine Brunner,
    l’enseignante de Nora, Marielle, Mila, Alessandro, Benjamin, Elton et plein d’autres…

    • Bonjour Sandrine !

      Merci à vous d’avoir si bien accompagné vos élèves lors de cette entreprise d’écriture et d’imagination ! Ils m’ont comblée par leur esprit d’ouverture, leur solidarité, leur remue-méninges à la fois si étonnant et si positif ! Quelle créativité !
      J’espère à bientôt !!
      Anne

  2. Bonjour,voici les lettres de quelques enfants confinés de la 7FR252 de la Chaux-de-Fonds qui espèrent voir passer cette belle montgolfière rouge pleine d’espoir au-dessus de leur maison.
    A bientôt.Daniela

    Hello TiKou,
    Toi aussi, je te remercie d’avoir été là car c’est grâce à toi que nous nous sommes creusé la tête et avons trouvé toutes ces idées. J’ai eu de la chance que mon confinement se passe bien et j’ai eu le temps de penser à toutes ces personnes sans abri, c’est elles qu’il faudra que tu aides. Il faudrait aussi absolument stopper toutes ces guerres.
    Du haut de ta montgolfière, tu devras jeter de l’argent aux pauvres. Pour trouver cet argent, tu pourras nettoyer le ciel en enlevant les traces d’avions. Les oiseaux te remercieront en te donnant un petit salaire.
    Pour arrêter les guerres, tu lanceras des cœurs magiques fabriqués dans l’usine de ta nacelle.
    TiKou, j’espère que ta missions se passera bien et me réjouis d’avoir de tes nouvelles.
    Charlotte

    Bonjour TiKou,
    Je voulais te dire que je suis un peu triste que tu partes mais je suis sûre qu’on se reverra. En tout cas pour ton voyages en montgolfière, je te conseille de prendre de l’eau, à manger, une corde, des vêtements si tu peux en porter, des jeux pour ne pas t’ennuyer et un téléphone portable qui fonctionne à l’énergie solaire.
    En tout cas tous nos amis, les Pokémon et les humains ainsi que moi, nous te souhaitons bonne chance. Si tu as besoin n’hésite pas à nous envoyer un message par bouteille ou par téléphone.
    Au revoir et bon voyage.
    Lunala, tes amis Pokémon et humains

    Salut TiKou.
    Comment tu vas là-haut ? Tu t’es bien installé ? Je me réjouis d’entendre parler à la radio de ta montgolfière rouge d’où tu informes tous les habitants en criant depuis le ciel et en leur lançant des papiers où est indiqué comment aider la nature. La première indication c’est de convaincre les personnes d’arrêter d’acheter du plastique et de ne pas en fabriquer (pour les usines). La deuxième c’est d’arrêter d’utiliser de l’essence. La troisième est de bien savoir trier ce qu’on achète et la quatrième indication est, si c’est possible, si on en a envie, de donner de l’argent pour aider l’association « C’est mieux en vert ! » (notre club).
    Je me réjouis de te revoir et de recevoir ta lettre.
    A bientôt.
    Lucile

    Cher TiKou,
    J’ai bien reçu de tes nouvelles et je suis très content que tout aille bien pour toi, malgré ce vilain virus qui nous empêche d’avoir une vie normale.
    J’ai lu avec attention ton récit et je pense que tu as entièrement raison de te préoccuper de notre planète.
    Je t’encourage à continuer ton voyage et je partage tes émotions. Chaque jour, je regarde le ciel en espérant te voir dans ta nacelle à bord de cette montgolfière. Tu fais un super boulot en voyageant de continent en continent.
    Voilà le fond de ma pensée:
    • l’avion est devenu un oiseau de mauvais augure
    • la voiture a longtemps été un symbole de liberté ; désormais son image est cabossée
    • la mobilité douce a la cote sous la forme du vélo
    • il faut se mobiliser pour faire la chasse aux déchets et consommer de manière différente et plus réfléchie
    • multiplions les actions de nettoyage sur les plages, dans les lieux publics et dans la nature
    Voici les gestes à accomplir:
    • économisez l’eau !
    • utilisez moins de produits !
    • ne déverser pas n’importe quoi dans le tout-à-l’égout !
    • soyez un citoyen concerné !
    • consommez moins d’électricité !
    • évitez les déplacements inutiles !
    • achetez et consommez des produits locaux !
    • changez vos habitudes de vie !
    • produisez moins de déchets !
    Voilà ce que je pense de tout cela et par ma maigre contribution, j’espère pouvoir te donner quelques idées que tout le monde peut réaliser pour le bien de notre planète
    Je te souhaite bonne santé et prend bien soin de toi, mon ami.
    MARSHMELLO

    Cher TiKOu,
    C’est moi Afet, tu te souviens de moi ? Voilà ce qu’il faut absolument que tu emportes dans la nacelle de ta montgolfière rouge c’est un aspirateur géant qui pourra aspirer tous les déchets et les réduire en poussière.
    Comme ta montgolfière va attirer tous les regards, profite-en pour hypnotiser sur ton passage tous les spectateurs qui auront les yeux levés vers toi. Ainsi ils seront conditionnés à ne plus rien jeter par terre. Je te remercie pour ton travail remarquable et espère te voir bientôt.
    Afet

    Salut TiKou,
    J’espère que tu vas bien. Après avoir longuement réfléchi j’ai peut-être trouvé des solutions :
    • Tu pourrais créer un gentil monstre qui volerait pour détruire les déchets. Il pourrait par exemple être bleu, grand et constitué de déchets. Sa tête pourrait être faite d’un ballon de football abîmé, ses bras de plastique et ses jambes de bois. Ses chaussures seraient des boîtes de conserve, ses mains seraient constituées de polystyrène, ses ailes de carton et ses yeux de boutons. Tout cela serait coloré de différents bleus. Cela va ouvrir les yeux à la population. J’espère t’avoir aidé à sauver la planète et je me réjouis d’avoir de tes nouvelles.

    À bientôt mon cher TiKou
    Nayah

    • Cher vous tous, élèves de Daniela !

      Merci pour vos lettres que je découvre avec toujours autant de plaisir ! Charlotte, tu as bien fait de te creuser la tête car ton idée de faire une cagnotte du ciel pour en faire profiter les plus démunis est vraiment très belle ! Ne vous en faîtes pas Lunala et les Pokemons, notre Tikou ne vous oubliera jamais ! Lucille, tu peux être sûre que la voix de Tikou portera très loin et très fort, il se donnera à fond pour faire passer tous vos messages et votre slogan « C’est mieux en vert » ! (chapeau d’ailleurs pour la jolie trouvaille !). Marshmello tu es bien trop modeste, ta contribution n’a rien de maigre, au contraire ! Cette liste est incroyablement bien tournée et offre énormément de ressources à notre héros en montgolfière ! Je suis certaine qu’il saura la mettre à profit ! Afet, ton aspirateur géant… je l’entends déjà ronfler pour mieux aspirer tout ce qui nous encombre et nous pourrit la vie ! Quant à toi Nayah, ton gentil monstre de récup fera un formidable compagnon de voyage à Tikou et ils ne seront pas trop de deux pour mener à bien leur folle et déterminante mission !!
      Un immense merci à vous tous pour votre participation et votre implication !
      Je vous embrasse
      Anne

  3. C’est encore la maîtresse de la 7Fr252. Petite rectification:problème de signature mal placée: Marshmello est l’enfant du 3ème message (très fourni et détaillé d’ailleurs). Voilà Rendons à César ce qui est à César ou plutôt à Marshmello ce qui est à Marshmello.

    PS Je me suis permise de remettre la signature en bonne et dûe place ! Michèle

    • Cher Paul, (ou chère Paule ?), Chers vous tous !
      Quelle jolie lettre vous avez envoyée à Tikou ! Colorée, émouvante, très parlante avec ce tendre geste d’au revoir. Oui, c’est un départ… mais Tikou sera toujours là, quelque part entre les nuages, sur les ailes des oiseaux, ou sur une étoile ! Il portera tout autour du monde le message d’amour et d’espoir que vous lui avez transmis tout au long de vos échanges. Et jamais il ne vous oubliera !!
      Moi non plus d’ailleurs !
      Belle continuation à vous et merci infiniment pour tout ce temps passé ensemble.
      Je vous embrasse
      Anne

  4. Cher Tikou,
    J’espere que tu feras bon voyage , en attendant je te propose de venir te chercher en sous-marin avec mon équipe de sauvetage. Mais avant de quitter ce continent, mon sous-marin sera équipé d’un système de recyclage pour que ce continent disparaisse. Puis je te ferai visiter le monde avant de construire un hôtel au bord d’une île sablée avec des serviteurs à ta disposition et enfin si tu auras besoin de moi il te suffira de m’appeler.
    Au revoir! Kirikou

    • Cher Kirikou,

      Merci pour ton beau message ! Tu offres de super moyens à Tikou pour l’aider à lutter contre la pollution et pour mettre fin à son continent de plastique ! Et surtout quelle belle vie tu lui promets ! J’espère que ça ne lui fera pas tourner la tête ! Mais ta générosité est vraiment extra et ça, ça n’a pas de prix ! Merci encore pour ton engagement auprès de lui et de son combat ! L’avenir, grâce à toi, à vous tous, sera plus beau !
      Je t’embrasse
      Anne

    • Chère Lilou,
      C’est une très belle lettre d’adieu que tu as écrite à Tikou. Oui, il a gagné sa liberté, une liberté que vous lui avez offerte ! Merci pour lui. Merci à vous d’avoir si bien su lui redonner confiance ! Il ne te décevra pas ! Il ne t’oubliera pas !
      Belle continuation et à bientôt j’espère.
      Je t’embrasse
      Anne

  5. Salut Tikou,

    J’espère que tu as bien voyagé. Voici ta mission :
    On t’a inventé des « Mini-bots », ils vont vivre dans ta montgolfière. Ils ont des parapluies pour descendre sur terre. Ils vont ramener les déchets aux personnes mal-éduquées qui les ont jetés. Ils remonteront avec une mini-échelle à bord de la montgolfière. Tu devras activer les « Mini-bots » dans leur dos ; une fois activés, ils ne peuvent plus se décharger. Ils t’aideront à nettoyer le monde et à punir les pollueurs.
    Merci et amuse-toi bien avec notre création.
    A bientôt pour de nouvelles aventures !
    Snoopy

    Classe 7P Fontenais

  6. Chers élèves de la classe 7P Fontenais !
    En voilà une excellente idée ! Comment punir et responsabiliser ceux qui salissent la planète ! Et puis des « Mini-bots » j’avoue que le nom est bien choisi ! Je suis persuadée que Tikou saura en faire bon usage ! En tout cas si les parapluies risquent de pleuvoir dans un premier temps, espérons vite que le bouche à oreille permettra aux habitants de la terre d’être plus vigilants pour les éviter. Quant à Tikou ils lui seront une aide très précieuse ! Bravo pour votre ingéniosité ! Encore de belles trouvailles à mettre dans l’escarcelle de notre voyageur des airs ! Merci mille fois à vous d’avoir su accompagner et aider notre ami ! C’est vraiment réjouissant de vous lire ! J’ai été ravie de partager cette belle aventure littéraire, écologique et inventive avec vous ! Je vous souhaite – comme le dit la chanson – tout le bonheur du monde ! A bientôt !
    Je vous embrasse très fort
    Anne

  7. Bonjour Anne!

    Voici un petit coucou d’Orsieres (le plus beau village de la Suisse!!!). Oui c’est nous, les loulous d’Anais, on est content de vous retrouver!

    Nous sommes désolés pour notre petit retard….! Avec toutes ces « aventures », pas facile de finir dans les temps…!

    Est-ce que nous pourrons lire un jour notre livre sur Tikou??? Nous espérons que vous aimerez nos textes pour l’atelier d’écriture!

    La 7HB d’Orsières
    File: Alexandre.docx
    File: Anal.docx
    File: Chris.docx
    File: Dany.docx
    File: Elise.docx
    File: Elsa.docx
    File: Estelle.docx
    File: Juliette.docx
    File: Karina.docx
    File: Larissa.docx

Laisser un commentaire